Tsubasa Reservoir Chronicle RPG

C'est un forum Tsubasa Chronicle, où les membres peuvent faire du RPG à l'infinit ...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Perdu dans l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Perdu dans l'espace   Jeu 3 Juil - 23:29

Soudain, un sursaut ; comme une décharge d'électricité statique qui vous parcourt tout entier, vibrant de tous les côtés. L'échine de Yûko a tremblé ; le minuscule choc l'a tirée de sa torpeur.
*Je l'ai senti... Il a besoin d'aide. Et je suis la seule à pouvoir le faire.*
Yûko se lève du fauteuil où elle s'était assoupie, luttant contre les dernières traces du sommeil qui endorment ses réflexes. S'époussetant rapidement, elle est prête à prendre les devants.
*Je ne peux tout de même pas recevoir quelqu'un d'une autre dimension dans une tenue aussi commune... Car il viendra. Même si je ne savais pas déjà qu'il viendrait, je serais sûre qu'il n'aurait pas d'autre choix que d'accepter mon invitation.*
Maru ! Amène-moi la longue robe noire, celle avec des yeux peints et des manches élargies.
_ On va se déguiser !...
_ Moro ! Aide-moi à faire mon chignon, vite !
_ On va se déguiser !...
_ Watanuki !
_ Ouais ?....
_ Tais-toi, je t'appelle, ça ne veut pas dire que je t'autorise à l'ouvrir. C'était juste pour te dire ne pas intervenir présentement. J'ai assez de problèmes comme ça.
_ ...
_ Un amour."

Délaissant un Watanuki grommelant, Yuko enfile en quatrième vitesse la robe exagérément tarabiscotée (qu'elle avait déjà portée pour accueillir Shaolan et sa clique), exécute son chignon en un tour de main, et se dirige enfin vers l'entrée. D'un geste leste, elle pousse la porte et se tient prête, dehors, droite et hautaine, face au jardin de la boutique.
*C'est le moment de vérité. Je dois me concentrer. Même si Yukito est très sensible aux influences magiques, envoyer ses pensées à travers les limbes qui existent entre les dimensions n'est pas chose aisée...*
Yûko ferme les yeux, fait le vide autour d'elle. Plus rien d'autre n'existe alors que ce frisson qu'elle a ressenti. Le frisson grandit, devient flamme ; le brasier atteint son cœur. De toute ses forces alors Yûko pense, ou parle, il n'y a aucune différence ici :
Yukito... M'entends-tu ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Jeu 3 Juil - 23:43

Yukito soufrant de plus en plus étant vider deja de la moitier de c'est pouvoir et au porte des limbe entendit soudainement celle qui lui avait jadis appris la magie. * La sorcière des dimension *. Jamais Yukito n'aurrai été aussi contente de la revoir car après tout une histoire secrete s'était passer entre ces 2 etre. Une histoire qui était insensé de ce déroule entre une semi-déese et un prete humain. tout d'un coup le grand prete a moitier mort répondit

- Yûko aide moi je t'en supplie fait moi venir a toi. Je ne pourrai tenir longte ... ... ...

Soudain le pou de Yukito cessa ... il était toujours en vit mais pas pour très longtemps. Ses penser était de plus en plus faible. meme s'il avait resister pendant 2 ans pour selement la moitier de ces pouvoir en un seul élant il est tomber de faiblesse souhaitant selement que la seul a pouvoir intervenir même si cela était au dela des limite acceptable de l'interférence, il ne souhaitai que de la revoir une fois. Selement qu'il la sauve.


Dernière édition par Yukito le Ven 4 Juil - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 0:03

Yûko cesse de penser ; le contrat a été signé.
Tu as prononcé ton vœu... A moi de l'exaucer.
Il ne reste plus que la chaleur qui la consume, et qui demeure, même si elle s'amenuise de seconde en seconde.
*Le lien qui nous unit.... Non, le lien qui unit deux êtres... Est indestructible... C'est bien pour qu'elle ne se délient pas qu'on croise deux cordes...*
Elle laisse la chaleur se concentrer, se replier sur elle-même, se rouler en boule comme un porc-épic effrayé. La douleur de la combustion -- de cette sensation d'être brûlée, pour être plus exact -- est insupportable. Elle se verse dans sa cage thoracique.
VIENS.
Yûko porte une main à sa poitrine, comme pour s'en arracher le coeur. Elle sent ses doigts hurler dans la brûlure, sans pour autant lâcher leur poigne. Enfin elle réussit à arracher la chose ; le soulagement est instantané, mais fait place à une autre douleur, d'une fraction de seconde cette fois-ci ; celle de l'arrachement.
KRATÖ ANTHROPOU !
Elle rouvre les yeux ; ses mains viennent de lancer une boule de feu indéfinissable, qui traverse le jardin en une trajectoire courbe, telle une balle de tennis, une longue traînée de flammes derrière elle. Le projectile s'écrase à quelques mètres de là ; sur le point d'impact explose un geyser brûlant. Une à une, les solfatares se dissipent, mourant dans l'oxygène au sortir des limbes ; Yûko distingue petit à petit un jeune homme habillé de blanc, au visage lunaire, affalé sur le sol tel un pantin.
Bienvenue... Voyageur des mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 0:17

Yukito ce releve lentement et distingue le visage de yuko encore tout en sueur ... après tout elle venait de réaliser le premier voeu au dela des limite acceptable de linterférence. Yukito ne pouvais plus bouger. cela fesai si longtemps qu'il n'avais revu son doux minoi et ses yeux rempli de sagesse.

- Yûko tu doit bien te douter que si je suis la c'est pour un voeux. mais ce ne sera chose aiser n'y pour moi n'y pour toi. Comme quand tu ma appris la magie tu m'a demander une faveur. Celle det'apprendre l'amour, et je l'ai fait. Mais aujourd'hui je te demande d'anplifier mes pouvoir le plus que tu peux que je puisse me défendre contre Reed Clow. Ou au moin en échaper. Quel que sois le prix je te demande de m'accorder ce voeux. Limite acceptable ou non je ne pourrai croire que tu ne peux pas le faire. Après tout tu vien de réaliser l'impossible et pour rien. Peux etre n'as-tu pas encore oblier notre passer mais je ne veux pas savoir pourquoi tu m'a ramener. Exause mon voeux et je ne t'inportunerai plus.

* après tout moi aussi je n'ai rien oublier du passer * pensa t-il. Soudain un douleur horrible ce fit ressentir dans sa poitrine, Son coeur allait et venait de plus en plus fort et il sentit que Yûko avait entendu dans son esprit ces parole. Yukito ne savais plus quoi penser et ne pu regarder plus longtemps Yûko dans les yeux alors il détournit le regard.


Dernière édition par Yukito le Ven 4 Juil - 22:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 0:36

Yûko rebaisse les yeux, pensive.
*L'^¨*%+-_/'"... Enfin, c'est bien pour celà que je l'aime, non ?*
Tu as tort de penser que je t'ai sauvé pour rien, Yukito. Chaque chose a son prix. Ce que je t'ai accordé, tu devras le rendre. Quelle que soit la force de mes sentiments, ceux-ci n'ont pas une puissance supérieure aux limites de l'interférence. Fei Wang souffre du même problème... Mais lui n'a pas encore appris à accepter ses propres limites. Qui aime se sacrifie et contemple sa propre impuissance. Sinon ce ne serait pas de l'amour.
Yûko descend de la terrasse. Lentement, ses pas la rapprochent de Yukito. Malgré son sourire narquois et imperturbable, son coeur bat la chamade.
Tu paieras le prix de mon aide... Il ne sera pas aussi élevé qu'un voyage classique entre les dimensions ; ton esprit est resté bloqué car il ne s'est pas entièrement détaché de ton monde d'origine. Même actuellement une part de toi est restée là-bas ; tu ne peux rester trop longtemps dans mon monde sans subir des effets secondaires dangereux. Il n'y a qu'une seule solution à ton problème : te ramener tout entier dans ton monde de départ. Je n'aurai à y transférer qu'une partie incomplète ; et le morceau resté là-bas me servira de fil d'Ariane, me rendant par ton corps d'ici la tâche plus facile. Tu m'aideras aussi de tes propres pouvoirs. Ainsi te faire retourner au pays de Clow ne t'oblige pas à payer un prix très élevé... Nous y reviendrons plus tard. Pour l'heure...
Elle contemple Yukito, resté interdit. Ils savent tous deux que le plus dur est à venir.
Ton second souhait est problématique. Tu es déjà un magicien très puissant... Augmenter une telle force est un défi. Et le sacrifice à réaliser en contre-partie d'une telle opération en vaut-il vraiment la peine ? Mais je peux réussir à contourner ces limites... Si tu précises ton vœu. Réponds-moi, Yukito... Pourquoi demandes-tu une plus grande puissance ?
Ses yeux clairs, brillants dans la clarté traître d'une journée déjà mourante, sont à lui briser le coeur.
*Quelle folie, l'amour...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 0:55

Yukito qui n'avais toujours pas remonter les yeux avec sont air sérieux et intriguer ne savais quoi répondre. Ils avait entendu bien des chose durant son emprisonement chez Fei Wang. Don une emparticulier. il était l'héritier de la magie mais ses pouvoir était clo. et lui seul pouvait protéger sa douce Yûko du sort que Fei Wang lui avait prévu. maintenait ce n'était qu'une question de temps avant que le Kekkai qui la protégais sois détruit par un etre aveugle. Seul L'héritier de la magie ... le Grand pretre de Clow pourrai restorer une si grande puissance. Mais yukito avait décider de ne pas en dire un mot a Yûko Sauf que la il était obliger de lui dire la verité ... TOUTE la vérité.

- C'.... C'est pour te protéger. Tu as dû lire dans mon esprit alors inutile de te dire pourquoi je veux que tu exauce un tels souhait. seul moi a la force de restorer la force magique de ce monde et j'en suis pour l'instant impuissant. Je t'ai deja perdu une fois et quand tu m'a renvoyer dans mon monde c'est toi et Fei Wang qui ont sceller mes pouvoir. Ce serai peux etre une tache ardu a toi seul de pouvoir me les restorer mais maintenant que je connais l'étendu de ma vrai puissance tu ne devrais me la cacher. Un beau jour Fei Wang viendras detruire le Kekkai et prendre ta force ce qui lui servira fort bien. Mais aujourd'hui j'ai la sagesse d'utiliser mes pouvoir pour le mieux même si cela veux dire d'oublier ma liberter et mon meuilleur ami Tôya je suis pret a n'importequel prix pour pouvoir te protéger sans même avoir a te perdre une seconde fois.

Yukito Remonta les yeux et regardais ceux de Yûko. * Il brille * Remarqua t-il. N'y un n'y l'autre n'avait oublier les tendre moment qu'il avait vecu. Yukito avait appris l'amour a Yûko mais en même temps ce l'avait appris a lui même. soudain constatant sa propre impuissance il détourna les yeux remplie de larme de cette sorcière des dienssion. * Si c'est elle qui procède et seul son prix pourrai etre très élever ... peux etre même trop *. Yukito ce mit a trembler a l'idée que Yûko entende ses penser ... et sans même relever les yeux lui dit:

- Fait comme bon te semble mais assais de ... de réaliser mon voeux


Dernière édition par Yukito le Ven 4 Juil - 22:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 19:34

Elle resta un moment sans répondre. Si elle n'avait pas déjà l'avenir devant les yeux, elle aurait été abasourdie.
*N'importe qui te connaissant aurait plutôt cru que tu voulais ce pouvoir pour protéger les tiens, Yûkito : Toya, Sakura, le peuple du pays de Clow... Fei Wang se trouve là-bas ; de tous les habitants des dimensions, vous êtes les plus susceptibles d'être sacrifiés dans sa lutte sanguinaire... Et tu te soucies de moi ? Faut-il vraiment que tu aimes à ce point, merveilleux imébcile ?*
Ses lèvres se serrèrent, formant un petit rictus d'irritation.
Je peux très bien me protéger seule, merci ; l'idée que tu pourrais surpasser mes propres pouvoirs aurait même quelque chose d'insultant à mon égard. Craindre pour ma sécurité ne t'autorise pas à rabaisser ma puissance. Ton ego a tendance à s’exacerber quand tu essayes de prendre en charge les autres… Et tu sais très bien qu’à ce niveau de magie augmenter ta puissance reviendrait à réduire un peu la mienne ; diminuer mes chances de me défendre dans le but de me protéger n’a pas de sens. Quant à te transmettre mes pouvoirs, c’est aussi impossible qu’hors de question ; j’ai œuvré des années durant pour contrer Fei Wang, ce n’est pas pour passer à l’inaction maintenant.
Elle lui tourne brusquement le dos, furieuse de voir ses craintes entrevues confirmées.
Néanmoins je ne suis pas libre de mes mouvements ; si tu m’as annoncé ton vœu et que j’ai le pouvoir de l’exaucer, alors je dois le réaliser. Je ne peux le refuser. Mais sache que j’ai scellés tes pouvoirs pour une bonne raison ; parce qu’ils découlent directement de l’héritage que Clow a placé en toi. Pouvoirs que Fei Wang a identifiés, assimilés et largement dépassés. Quoi que tu fasses, quel que soit l’expression de la puissance de Clow en toi, Fei Wang la dépassera toujours. Il a fait chûter Clow ; comment peux-tu avoir la prétention de faire mieux ? J’ai scellé tes pouvoirs pour que Fei Wang se désintéresse de toi, Yûkito ; pour qu’il ne te considère plus comme une menace. Tu as un sacré culot de contester mes plans…
*Mais le hasard fait parfois bien les choses…*
Idéalement, il faudrait que tes pouvoirs soient augmentés par une source extérieure à toi-même, moi ou Clow. Que tu obtiennes un pouvoir qui n’arrache nulle protection à quiconque.
Yuko se retourne, et esquisse un de ses sourires manipulateurs.
Ce moyen, je le possède. Je ne te demande que de reformuler ton vœu d’une meilleure manière, Yûkito. Ta propre puissance sera toujours inférieure à celle de Fei Wang, de toute manière ; accepte d’y renoncer… Et je te donnerai un pouvoir capable de tenir la distance face à lui. Qu'en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 20:00

* Comme toujours elle est si obstiner ... mais c'est pourquoi je l'aime. *

- Ce n'est pas moi qui volerai tes pouvoir mais Fei Wang ... mais de toute facon augmenter mes pouvoir est bien trop risquer pour toi. Alors soite, je reformule mon voeux. Libère moi selement de ce sceau. Celui qui me scelle entre les entre les monde, celui qui scelle ma vie, mes pouvoir, ma destiner, ... ... celui qui me scelle a toi.

Sur c'est propre mot Yukito était furieux il ne savait plus quoi penser. Yukito décida de relever les yeux et faillit broncher a voir dans quel étt était cette douce sorcière. il s'en approcha pas à pas et constatit qu'elle pleurait de tout son âme. aucunne larme ne ce versai mais au fond de lui Yukito avait senti une force d'une t-elle empleur que même les dieux eux même devais en soufrir. Yuko ce sentai seul et impuissante mais son orgueil la refuser de lui avouer.Yukito eu un mouvement innatendut autant pour lui que pour elle. Il venait de l'enlacer de ces bras comme il le fesai autrefois.

- Yuko je ne te demande pas de te sacrifier a un certain point pour moi. Je t'ai selement demander d'assayer SI tu peux. Alors j'ai reformuler mon voeux que tu brisse selement ce sceau. Je me rappelle bien sur des toute première parole que Clow t'a adresser : Le lien qui nous unit.... Non, le lien qui unit deux êtres... Est indestructible... C'est bien pour qu'elle ne se délient pas qu'on croise deux cordes ... ... ...

- Je sais bien que ce sceau est fait pour de pas etre briser. Mais si tu ne le fait pas ... non selement toi et moi ... mais tout leshabitant des autres dimensions seront en danger. Tu sais il n'existe nul etre sans desir. ET le mien, Mon voeux le plus cher, est de te proteger, de ma vie s'il le faut. Je suis le détenteur magique de clow. Si tu brise le sceaux je ne serai certe pas plus puissant que Clow toi ou Fei Wang. Mais j'aurrai au moin assez de puissance pour vous égaler. S'il te plais Yûko n'écoute dont pas ton orgueil pour une fois. A Nous 2 nous pourrons restorer le Kekkai autour de cette endroit et plus puissant que jamais. Si tu ne veux pas le faire pour moi et bien fait le pour toi.


Yukito Désairra ces bras et reculade quelque pas en baissant honteusement la tête pour son geste. Il n'avait rien oublier et c'est pour cette raison qu'il la protégerai coute que coute. Tout un coup les yeux de Yukito ce remplire de larme ... il coullait comme une chute d'eau sans fin. il ferma les yeux etn'osai plus les rouvrir. * pourquoi, pourquoi *


Dernière édition par Yukito le Ven 4 Juil - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 20:29

*Je le hais. Je le HAIS. S'il ne s'en va pas bientôt, je vais le tuer. C'est facile de faire la morale, hein ? Facile de jouer les sauveurs sans respecter les efforts des autres pour vous protéger... Tu n'as jamais accepté d'être redevable de quoi que ce soit. Pauvre naïf !*
Yûko s'éloigne vers la terrasse, bien décidée à ne plus regarder Yûkito dans les yeux durant tout l'entretien. Elle fulmine les poings serrés, honteuse de s'être laissée aller à une telle humiliation. Sa voix est sèche et cassante.
Cesse de raconter des idioties... Comment peux-tu demander ça tout en affirmant que le lien unissant deux personnes est indestructible ? Je préfère ne même pas commenter ta stupidité. Puique tu as accepté de renoncer à cette puissance, je vais t'en apporter une autre. Une tout aussi capable -- sinon plus -- de me protéger pour assouvir tes petites prétentions étriquées. J'espère que tu seras satisfait.

Yuko crie vers la maison, désireuse d'en finir au plus vite.
WATANUKI ! Apporte-moi donc la cloche de verre scellée dans la remise... Du nerf !
Yuko ne bouge pas pendant les deux longues minutes que prend Watanuki pour apporter l'objet. Yûkito sait que s'il prononce un mot de plus, Yûko le fera taire d'un sortilège, le plus douloureux possible. Elle compte les secondes, tendue comme un arc prêt à tirer une flèche meurtrière. Kimihiro arrive enfin, et pose dans les mains de Yûko une demi-sphère oblongue, recouverte d'un tissu rouge. Elle consent enfin à se retourner ; Watanuki reste derrière elle, bien décidé à voir et juger ce que sa patronne compte faire d'un objet dont il a manifestement connaissance de l'identité. Le regard de Yuko se pose sur celui de Yukito, toujours plus dur.
Mon intellect -- extrêmement supérieur au tien -- m'a permis de trouver un compromis entre nos deux volontés opposées. Autant dire que personne ne sera satisfait de l'affaire. Mais on sème ce que l'on récolte, n'est-ce pas ? Tu l'as voulue. Tu l'auras. Yukito... Contemple la source de tes nouveaux pouvoirs.
D'un geste brusque, Yuko arrache le tissu qui recouvrait le contenu. L'objet protégé dans sa cloche de verre flotte comme dans un courant d'eau pur ; des particules lumineuses s'en échappent doucement. Il est gracieux et pur ; mais il s'agit d'une des choses les plus terrifiantes que Yûkito ait jamais eu à affronter.
Dans son sarcophage de verre repose une plume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 20:47

Yukito qui très puissant de magie y est très sensible aussi. il ressent la moindre force émaner de n'importequoi. Et de cette plume et ressent la puissance de Clow. * impossible ! La plume de clow ! La seul qui n'est jamais retrouver ! * Yukito était abasourdi ... comment ce pouvais t-il que c'était ELLE qui avait cette plume. Le fraguement de l'âme la plus puissante qu'il sois. Ce pouvoir deja a peine libérer Yukito sentait une chaleur immence dans tout son être. Cela comme si les enfers eux même venait le chercher et le poursuivre de monde en monde. Il ne savait plus quoi dire, Quoi penser. Que Faire ? Yukito releva et ouvrit lentement les yeux et apercu la plume au creux des mains de Yûko. Il regarda tendrement Yûko et ce souvint que la première et dernière fois qu'il avait approcher ce tissu magique qui contenais cette plume dont a l'époque il ignorait l'existence. Yûko lui avait fait mal ... TRÈS MAL. Mais maintenant il ne pouvais croire ce qui lui arrivais. S'il absorbais le pouvoir de cette plume de sa sensibiliter a la magie il avais 80 % de chance d'être anihiler. et 79% si Yûko s'en occuperai au bon soin. * Voila pourquoi elle est si furieuse ... elle ne peux ce s'éparrer d'un t-elle objet ... et même si mes chance repose sur elle ... vaut mieux ne rien lui demander pour l'instant. * Yukito toujours l'air abasourdi parvin enfin a parler

-Yû ... Yûko. Pourquoi ... pourqoi m'offre tu cette plume. Avec la puissance magique de Clow je ne pourrai surement pas y survivre et tu le sais ... ... ...

Yukito n'avait toujours pas cesser de pleurer. et pourtant chaque seconde le fesai soufrir ... mais pire encore ... caque secode durai une éterniter et la fesai soufrir elle aussi. Le Grand pretre magicien rabbaissitr les yeux.

[color:97bd=orange- Yûko ... ?!


Dernière édition par Yukito le Ven 4 Juil - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 22:16

Yuko prend un air narquois. Son visage en perd de sa gravité.
*Il ne comprend vraiment jamais rien, celui-là... Il va falloir tout expliquer.*
Cette plume ne contient pas exactement la puissance de Clow... Elle provient de la Sakura de ton monde, qui n'est autre, comme tu le sais, que sa fille. Voilà pourquoi tu sens son aura émaner de cet objet : elle se transmet par son sang. Vois-tu, quelque chose s'est produit lorsque la mémoire de cette Sakura s'est dispersée en plumes... L'une d'entre elles contenait la part infime de conscience transmise par le lien filial de Clow. Lorsqu'elles se sont dispersées dans les dimensions, cette plume a exécuté la volonté de Clow transmise par sa conscience ; elle est la seule à s'être automatiquement rendu dans un lieu sûr qui permettrait aux alliés de Clow de la retrouver facilement.
Yukito en a le souffle coupé. Yuko, elle, est ravie de son petit effet ; avec la reprise de la situation en main s'effacent les traces de son agressivité récente.
*Ton don de double-vue t'a fait apprendre l'existence de cette plume, certes... Mais tu ne pouvais te douter qu'elle se trouvait depuis le début dans le coeur de la princesse, n'est-ce pas ? L'ironie du destin te tombe toujours sur la tronche, c'en serait presque amusant.*
Oui, Yukito. Cette plume, je l'ai trouvé dans le monde où nous sommes actuellement. Elle s'était fixée sur une jeune médium du nom de Kohané, qui a accepté de me la rendre. Je suis ainsi entrée en sa possession. La plus puissante des plumes de Sakura, alliant son propre pouvoir à une trace ténue de son père, ancien roi de Clow...
Doucement, tendrement, elle repose avec précaution la cloche de verre dans ses mains. Tout reste à faire ; et elle repense à ce jour détestable... Ce jour où elle avait cru voir ses plans annihilés pour une simple, idiote, dérisoire erreur d'inattention... Yukito n'aurait rien pu y changer, mais il avait servi de bouc-émissaire à sa fureur.
Tu as des dons de double-vue, comme moi... Toucher le tissu que j'avais préparé pour protéger cette plume quand j'en aurais fait l'acquisition aurait pu déclencher en toi la vision de cet évènement. C'en aurait été une violation inacceptable de l'interférence. Tu m'as causé pas mal de sueur froide ce jour-là... Moins qu'aujourd'hui, heureusement.
Yukito ne semble pas comprendre sa soudaine sérénité, sa bienveillance retrouvée. Yuko rajuste ses manches comme un joueur d'échec après un joli coup.
Les chances que tu meures sont bien plus faibles que tu ne le crois. Que ce soit un palais, un kundan, les enfants rassemblés par la Princesse Émeraude, la Tour de Tokio et sa nappe phréatique... Les plumes de Sakura existent pour une mission précise : protéger les choses précieuses. Généralement, celles-ci sont directement attachées aux plumes. Mais un magicien talentueux, s'il avait une chose précieuse à protéger, pourrait tourner cette mission à son profit, et intégrer la plume à son propre pouvoir dans ce but. C'est dans tes cordes, et beaucoup moins dangereux que d'assimiler directement le pouvoir de la plume. Si ton cœur est pur, si tu tiens vraiment à protéger quelque chose qui t'est cher... Alors la plume te laissera utiliser sa force magique.
*Quelqu'un rendu aussi idiot d'amour... Ne peut que réussir une telle entreprise. Rends-moi fière, Yukito...*
Utilise tout ton pouvoir pour faire comprendre à la plume ton désir de protection. Pas seulement pour moi ; pour Sakura, pour Tôya, pour ton peuple, pour toutes les personnes qui pourraient être victimes de Fei Wang. Je te fais confiance. Ne t'inquiète pas pour Sakura... Si un jour Fei Wang est vaincu, tu n'auras plus besoin de cette puissance ; tu te sépareras de la plume et la rendra à la princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 22:33

Yukito cessa de pleurer ... mais il ne pouvais comprendre comment Yûko était revenu aussi calme. * A quoi bon ?* pensa-t-il. Après tout Yûko ne lui avait jamais mentit. Elle aussi était pur comme l'air. Mais était-ce vraiment ce qu'il fallait faire?

- Deux question m'intrique ! Premièrement: Quand j'était enfermer Fei Wang ma dit une chose: Il y a un lien entre les première et dernière parole dite entre Seigneur Clow et Yûko: Le lien qui nous unit.... Non, le lien qui unit deux êtres... Est indestructible... C'est bien pour qu'elle ne se délient pas qu'on croise deux cordes ... ... ... ............................... Le Rêve Doit Cesser. Je voudrai savoir pourquoi ma t-il parler de sa et dieuxièmement .........

Yukito hésitait a poser la seconde question ! Il ne savait pas a quoi s'attendre. * C'est bien elle toujours aussi imprévisible et moi aussi incrédul * ! Yukito sechai les dernières larmes qui lui coulais toujours sur les joue et en begayant réussi a prononcer sa 2ième question.

- Qu.. Que ... quel sera le prix cette fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 23:15

Yuko paraît très intéressée.
*Enfin une question intelligente !*
Fei Wang fait tout ce qu'il fait pour une seule chose : obtenir une résurrection d'un autre être. Un acte proprement impossible ; ce n'est pas une loi arbitraire à dévier ; c'est une conséquence presque mathématique. Le rêve de Clow est de vaincre la mort qui a frappé une personne de sa connaissance ; il est prêt à tout pour y arriver alors que l'assouvissement de son projet était irréalisable dès le départ. Il sacrifie des dizaines d'innocents... Pour rien. Ling Xuo a fini par comprendre celà ; elle l'a trahi car, même si elle a toujours été prête à sacrifier des vies, elle n'avait plus intérêt à le faire pour une chimère. Fei Wang ne veut pas cesser de rêver à son projet stupide ; aussi en sommes-nous réduits à l'y forcer. Le rêve qui doit cesser n'est autre que celui, ridicule, de Fei Wang...
Elle regarde le ciel ; c'est peut-être à ce moment qu'elle se sent la plus proche de Yukito, unis tous deux dans leurs impuissances respectives, dans la tragédie de leurs occasions manquées.
Le lien qui unit deux êtres est formé... Par un prix. La valeur qu'on accorde à l'autre ; la place qu'on lui laisse occuper en privilégié dans son esprit. Que ce soit la haine, le respect, la curiosité ou l'amour... Plus l'intérêt pour l'autre augmente, plus sa place grandit, de même que sa valeur, et ainsi, la force de ce lien. Et qu'est-ce qui donne vraiment sa force à l'intérêt qu'on porte à autrui, Yukito ? Qu'est-ce qui produit l'envie d'être en contact avec lui ?
Il semble réfléchir un moment ; son visage devient soudain mélancolique, comme à la révélation d'une vérité décevante. Yuko donne la réponse, mais elle sait bien qu'il a déjà compris tout seul.
Oui, Yukito. La Mort. Je veux l'aimer, le connaître, le tuer, car chaque seconde me rapproche du moment où il ne sera peut-être plus là ; mes sentiments ne seraient pas aussi exacerbés si je savais qu'il serait toujours là. D'où ce paradoxe : Fei Wang veut ressusciter cette personne car elle a un grand prix pour lui. Ce grand prix a été crée par la possibilité de sa mort. Faire échapper cette personne à la mort reviendrait à nier le lien qui les unit, alors que c'est justement ce lien qui lui donne l'envie de la ressusciter ! Comprends-tu ? C'est un cercle vicieux et sans sens. On ne peut en sortir... La résurrection est impossible ; Fei Wang continue de le nier... Vois-tu maintenant le lien intrinsèque qui unissait ces deux phrases ?
Yukito hoche la tête ; il appréhende visiblement la suite. Mais Yuko continue d'un ton quelque peu désinvolte.
Pour obtenir une chose, il faut en donner une autre de même valeur. Je t'ai donné une plume de Sakura ; tu feras de même. Tu vas t'engager à voyager pour rechercher quel qu'en soit le prix une des plumes de Sakura... Et tu me la donneras une fois cela fait. Bien sûr, cette plume-ci est plus puissante ; mais l'effort et les risques auxquels tu t'exposeras dans cette mission suffiront à compenser.
*Ce que tu as plus à craindre, c'est bien l'autre prix à payer... Celui à me rendre pour t'avoir enlevé des limbes et ton retour dans le pays de Clow... Un prix moins grand que celui échangé pour la plume, et pourtant cent fois plus redoutable... Mais ça, tu ne peux pas encore le savoir.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Ven 4 Juil - 23:29

- Alors que devrais-je faire ?!

Yukito prononcit c'est mot commes'y il ne criangnait rien du tout mais en fait, Il le savait bien au plus profond de son etre que ce qu'il aurrait a faire, peux importe qu'était-ce, Yukito savait bien que quand cette sorcière pensais dangereux elle pouvais bruler les doigt de n'importequi et il avait deja vecu les fait a de nombreuse reprise. Mais ce grand magicien ne renoncais jamais a ces but ... quoi que un peu incrédule par sa faute car il refusais souvent de croire au fait il était tout de même brillant et savait toujours comment ce sortir d'une situation périleuse ... enfin presque ... la seul fois qu'il en a été incappable c'est quand il a toucher le tissu magique.

- Yûko tu dit sa comme si ce n'était ou serai mon pire payement !

Yukito était l'air pensant. Pour une fois ilo décidais de croire au fait et de ce servir en même temps de son intéligence.

- Es-ce que cela aurrai par hasard un rappord avec Fei Wang ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Sam 5 Juil - 12:42

Ça a tout à voir avec Fei Wang, puisque sa forteresse magique se trouve dans le pays de Clow... Et la plume que tu vas rechercher est celle qui se trouve dans ton monde. Dans le feu de la précipitation, tu as envoyé Sakura et Shaolan sans faire attention à la plume qui était restée dans cette dimension. Fei Wang est là-bas plus proche que n'importe où... Le danger de cette entreprise n'est pas négligeable. Par ailleurs; rechercher la plume dans ton monde t'évitera d'avoir à payer un nouveau voyage dimensionnel.
Yuko fait signe à Watanuki de partir d'un geste agacé ; celui-ci s'exécute sans rechigner. Elle pose ses yeux sur Yukito, appréhendant sa réaction.
*Ce qui va se passer par la suite est strictement privé... C'est entre Yukito et moi. Un peu d'intimité.*
Maintenant, passons au prix que tu vas devoir payer pour ton arrachement aux limbes et ton retour au pays de Clow... Le prix sera... Ton cœur.
Elle n'est pas surprise de le voir faire les yeux ronds.
*Il a l'impression que je suis en train de lui préparer quelque chose d'affeux. Pour une fois qu'il a raison...*
Ahah. Ton coeur... Il y a tellement de variantes possibles de cette formulation alambiquée. Ne t'inquiète pas, je ne vais pas te changer en une sorte de zombie, te voler ton âme, t'empêcher d'avoir des sentiments ou te faire esclave de ma seule volonté. Mais ne t'imagines pas non plus que ce sera bénin ou sans conséquences. Tu ne comprendras ce sens qu'un peu plus tard...
Imperceptiblement, Yuko s'abaisse et s'accroupit. Son visage est à la même hauteur que le sien ; quatre yeux se rencontrent et s'affrontent. La voix de Yuko est grave, ensorcelante.
Pour commencer le règlement de ce paiement, il est fondamental que tu débutes par une chose indispensable et bien précise... Sans poser de questions ; tu comprendras en temps voulu.
Sa main s'échappe de la manche noire exagérément longue ; sa peau de lait, rarement exposée aux brûlures du soleil, détonne sur celle de Yukito. Car elle s'est mise à caresser doucement sa joue...
*Toujours aussi magnifique...*
Passe une nuit avec moi ici... Comme autrefois. Cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Sam 5 Juil - 18:17

Yukito était abasourdie ! Il ne savait plus quoi répondre. Ce Grand Pretre avait deja compris hélas ce qu'elle voulait dire par lui prendre son coeur ... non ... il venait a peine de le comprendre. Il ne voulait rien compendre de plus car hélas son^pire cauchemar allait maintenant ce fonder. Cette belle et douce sorcière quand elle dit quelquechose il n'y a plus rien qui peux l'en empecher. Yukito fesai toujours les yeux rond et quand la main de Yûko vu éfleurer sa joue yukito et un frisson si puissant qu'il venait de ressentir son propre desir qu'elle le pardonne de ces erreur ... son seul desir de rester a jamais a ces coté. Il venait de sentir ce desir fondre d'un coup, Sa peine venait le gruger jusqu'aux plus profond de son etre. Sa peau, sa chère, ses os, ses nerf, .. .. .... Son âme venait en bruler. Une peine de feu venait de changer sa vie a tout jamais cela même s'il n'avait toujours pas payer le prix. Yûko ne cessais de le regarder et Yukito ne pouvais plus détacher son ragard de celui de sa douce. * Comment quelqu'un pourrai résister à des yeux aussi profond *. Yukito ne pouvais maintenant plus ce retenir. au momenet qu'elle dit ces parole: Passe une nuit avec moi ici... Comme autrefois. Cette nuit. Yukito l'embrassit sur le champs d'un baiser aussi tendre que les flo matinal des océans lointain pour la faire taire. Hélas il ne connaissais aucunne autre façon d'avoir le dessus sur cette sorcière et de l'empecher de briser tout son etre une seconde fois. Mais de ce geste Yukito venait de ce blesser lui même. Il recula vivement ne pouvant plus répondre de ces actes, ne pouvais plus détacher son regard du sien.

- Je ... Je suis désoler je ne sais pas pou ....

Avant même que Cette homme au visage lunaire finisse sa phrase Yûko l'arreta et continua de parler.


Dernière édition par Yukito le Mer 9 Juil - 22:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Dim 6 Juil - 22:59

Ne te pose pas de questions, je te dis. Tu ne comprendras le vrai prix à payer qu'une fois acquitté de cette formalité...
*Formalité ? Mon dieu, c'est un tue-l'amour, ça !*
Le pire reste à venir... Ne t'en soucie pas. Pour l'instant...
Elle lui prend le bras et le pousse à la suivre, dans un mélange indéfinissable d'autorité et de tendresse. Ils ressemblant à une mère et un enfant traîneur de pieds devant rentrer à la maison. Elle sent sa peur, son désir, son extase... Sa confusion. Pris dans un destin qu'il ne peut pas encore comprendre
Pour l'instant... Nous avons toute la nuit devant nous.
Elle le sent glisser alors qu'elle l'attire sans un mot à l'intérieur de la boutique : l'anxiété lui fait les mains moites.

[Hors RP : ce forum n'est pas un lieu de fétichisme ou d'érotisme, aussi suggèrerais-je une ellipse narrative qui nous permettrait de continuer directement au matin suivant après la consommation.]

Sur ce, levons un voile de pudeur... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Lun 7 Juil - 19:26

[ha ouai ouai je m'en occupe les texte naratif sa me connais ..... mais les voile de pudeur sa .... bordel ..... xD joke]

Yukito qui suivais Sa douce sorcière dans la boutique et qu'il n'avait autre choix de la suivre puisque elle le tenais fermement. Elle l'enmena dans sa chambre et Yukito ferma les yeux. Tout ces souvenir de desir, tout ce qu'il avait fait pour fuir, maintenant il était de retour. Elle ne lui en voulait pas et il sentie qu'elle l'aimais encore. * Je l'aime aussi alors es-ce le destin * Un vrai tue-l'amour *.

- !? ... Yûko ... ?!

Comme tout les hommes Yukito n'est pas parfait et a lui aussi ces desir ... le sien était impossible et dangereux... il voulait rester a ces coté tout les jours, toute les nuits. Rester la a la comtempler et a la tenir serrer contre sa propre personnes. Veiller sur elle la faire rever. L'aimer a un tel point que les jours il; la ferai rêver éveiller ... et tout d'un coup ces paroles résonaire dans son esprit et pour une fosi il comprit du premier coup .... * Le rêve doit cesser *

Yukito passa donc sa dernière nuit avec Yûko ... .... ... ... Et rendut au beau matin il ce rendit compte qu'il n'avait pas fait appel a ses desirs les plus profond. Il n'avait que rester éveiller toute la nuit a la comtempler la serrant dans ces bras la protéger de tout les cauchemar inimaginable et lui témoigner une fois de plus que sont amour était puissant et que a tout prix il la protégerai de n'importequoi même s'il devait mourrir.

*Après tout il n'existe nul etre sans desir * N'es-ce pas Yûko ? *

Juste à l'idée qu'elle ce réveille a ces parole Yukito ferma sont esprit et continua à la comtempler jusqu'a ce qu'elle ce réveille


Dernière édition par Yukito le Lun 7 Juil - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Lun 7 Juil - 22:07

Yuko n'avait en réalité dormi que deux heures. La nécessité du paiement proche la préoccupait trop pour s'assoupir du sommeil du Juste. Tout au plus avait-elle feint le repos pour laisser à Yukito le plaisir et surtout la compensation de pouvoir encore profiter de sa vue, de son toucher, de sa simple présence enfin.
*Notre dernière nuit ne faisait pas partie du paiement pour ton retour à Clow et ton sauvetage... Ce n'est qu'un morceau de sucre pour faire passer la pilule... Une dernière cigarette de condamné. Tu viens de la consumer. Quoiqu'il arrive après, je t'aurais au moins laissé profiter des plaisirs de l'ignorance jusqu'au bout.*
Elle est à peu près alerte ; s'extirpant doucement des draps, elle lui pose sur la poitrine un baiser du bout des lèvres (gercées ; mais ça ne le dérange pas, apparemment). Elle se relève dos droit, s'appuyant sur son crâne dont elle caresse gentiment les boucles. L'effort est pénible, difficile ; seule les nécessités de l'Interférence sont encore capables d'affermir sa volonté vers l'inévitable.
*J'aimerais être hier... C'est ça que l'on dit quand l'amour vient de s'achever, non ?*
Elle se masse distraitement les paupières, déterminée à entretenir l'illusion d'un beau matin entre amoureux ; car elle est bien décidée à ne pas faire monter l'anxiété de Yukito, à prolonger sa souffrance dans l'attente. Elle l'attaquera directement, sans détours hypocrites. Elle lui doit cela. Autant par amour que par respect.
Quand je t'ai dit que le prix à payer sera ton coeur, j'ai souligné à quel point tu devais réfléchir au sens de cette phrase. Vois-tu... Même si quelqu'un me paye en échange d'un service... La compensation qu'on me donne n'est pas forcément quelque chose d'utile pour moi, ou qui ait à mes yeux de la valeur. Ce qui importe est le sacrifice ; la mesure de douleur et de frustration que l'acheteur doit ressentir en me remboursant. Notre affaire entre dans cette seconde catégorie ; ton paiement ne m'apporte strictement rien de quelque manière que ce soit ; pour tout dire, il me désavantage pleinement. C'est ta souffrance à la perte du paiement donné qui va rétablir l'équilibre de l'échange.
Elle ne le regarde pas ; aller le plus vite possible, ne pas se laisser agoniser trop longtemps.
Donc, quand j'ai dit que le prix sera ton cœur... Je voulais bien sûr sous-entendre que pour me rembourser, il faudrait le briser. Tu dois souffrir pour payer ton retour à Clow, Yukito. C'est aussi simple que ça. Je vais te faire souffrir en t'apprenant la vérité que tu ne pouvais voir auparavant sans mon enseignement. Et pour que tu ne nies pas ou ne refuses pas cette vérité foudroyante et abominable, je devrai aussi t'expliquer pourquoi elle est vraie. Cette vérité, la voici.
Son débit de parole est sec, prompt ; en réalité, c'est Yuko qui cherche à abréger ses propres souffrances. Mais elle est bien trop orgueilleuse pour l'admettre...
*Je me dégoûte...*
Plus que cinq secondes et tout est fini...
*La divination, un don ? Mes fesses, oui ! Rien de noble à voir les fils si on est toujours une marionnette...*
Quatre.
*La vérité va s'exposer. Cette catin des trottoirs...*
Trois.
*Ce serait plus facile de combattre Fei Wang si je ne le comprenais pas autant...*
Deux.
*Surtout maintenant...*
Un.
Je ne t'aime pas. Je ne t'ai jamais aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Lun 7 Juil - 23:57

Les mot de Yûko résonère comme un cri d'enfers, de démons et d'âme perdu dans la tête de ce grand pretre. Yukito n'en revenait pas. Elle était peux être aussi puissante qu'une semi déesse posédant de nombreux pouvoir. Mais comment ? Comment était t-il possible de pouvoir feindre des sentiments aussi facilement. Yukito avait compris que le lien qui le fesais rêver, Le lien vers son coeur, Devait ce briser.

- Yû ... Yûko !? .... ?

Yukito comprenais mais en réaliter ... Il ne voulait rien comprendre. Cette homme qui très semsible a la magie n'avait jamais ressentie une puissance pour feindre un tel effet. * Alors ces pour sa que l'on dit que cette femme a un coeur de pièrre * Après tout Yûko était tout aussi capable de cacher sa présence, ces pouvoir, et bloquer son esprit et son coeur tout comme Yukito .... *après tout c'est même la première leçon qu'elle m'est donné * Yukito baissi les yeux et ce souvin des toutes première parole de Yûko * Pour chaque fait il y en a un autre et pour chaque injustice de ce monde qui font appelle a une force plus puissante que le coeur il y a un payement. *

- Alors c'est cela que tu voulait sous-entendre pars payement plus cher que le coeur. Tu prend tu prend tu prend et sa pour garder un juste équilibre entre les fait et l'esprit. Après tout tu me la enseigner toi même.

Yukito fermit les point et son visage devena crisper de rage. Il voulait tourner la page mais il en était incapable.

- Un coeur briser est destiner a le rester. Peux importe comment le soleil est destiner a briller, Peux importe comme la lune et les étoiles sont senser nous refleter.Peux importe le fait de pleurer. Plus jamais je ne veux revoir ton doux sourir. Après tout tu ne sais rien faire d'autre que faire les gens soufrir en échan ge d'un prix. Cela qu'il te serve ou non tu te sers d'eux. Peux importe ce qu'il arrive on dirai que tu te réjoui de leurs maleur. Cela comme si tu voulait combler un bonheur perdu.

- Mais avant que je parte souvien toi de ces parole et comme je sais que tu a une mémoire d'éléphant pense s'y autant qu'au payement.

- Toi qui a le pouvoir de feindre l'interférence elle même qui est capable de faire en sorte que ce sois toi l'interférence. Pourquoi n'utilise pas ton pouvoir pour assouvir le bonheur des autres ... qu'il te serve ou non ......

- Enfin bref fait moi retourner dans mon monde sinon je trouverai le moyen moi même d'y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Mar 8 Juil - 0:25

Elle pourrait chuter et mourir sur place.
*Ca s'est beaucoup mieux passé que ça aurait du, en fin de compte...*
Elle le dévisage de nouveau ; elle voit sa stupidité notoire, sa colère, son dégout. Mais ce qu'elle voit plus que tout, c'est la laideur, la pourriture et la puanteur de la situation; dans laquelle ils se sont chacun mis. Elle ne vit désormais plus dans le mensonge ; la révélation de la vérité n'apporte qu'amertume et écœurement ; et pourtant la survie du mensonge est encore plus intolérable...
Le bonheur des autres ? Elle est bien bonne... Je ne fais que ça ; j'ai juste la stupidité de ne le faire qu'avec leur consentement. Ce qui revient à assouvir leurs propres volontés. Or je suis désormais bien placée pour savoir que, jamais, au grand jamais, les hommes ne sont capables de discerner ce qui est bon pour eux.
Elle s'est levée ; elle n'a pas conscience de sa nudité insolente, emportée dans un monologue furieux. Ses yeux dansent dans un boléro de flammes de tisonnier ; ses bras s'agitent, hystériques.
Regarde-toi ! T'ai-je jamais forcé à me fréquenter ? Non, je n'ai fait que satisfaire tes désirs destructeurs... Si j'avais agi pour ton bien -- et crois-moi que je regrette ne pas l'avoir fait -- je t'aurais envoyé sur les roses dès notre premier contact ! Mais pour cela, j'aurais du ne pas éxécuter ta volonté ; et tu m'aurais haï toute ta vie durant ou serait mort de chagrin du fait de mes refus. Vois-tu, que je me soucie de ce que tu veux ou pas... Tu finiras par me haïr... Tout ça pour une raison très simple :
Elle ne sait pas si elle murmure ou hurle la phrase qui va suivre.
Tu n'es qu'un crétin, Yukito. Et comme tous les crétins, ton incapacité à changer tes envies ne peut que te conduire qu'à ta propre discussion.
Elle l'a dit ; se calmant un peu, elle ramasse ses habits épars et commence à se revêtir, tout en continuant en l'admonester vertement.
Je remarque que tu n'as demandé aucune explication quant à mon absence d'amour réel pour toi. Je ne t'en veux pas ; j'aurais tant à te révéler sur mes motivations, je pourrais me justifier entièrement... Mais à quoi bon ? Cette comédie a suffisamment duré pour chacun de nous deux ; prolonger les palabres n'ajouterait qu'à nos souffrances respectives. Puisqu'elles ne semblent pas t'intéresser, je ne te révèlerai donc pas les raisons de mon comportement à ton égard ; en effet, encore maintenant, la seule chose dont je me soucie...
Elle lui jette un dernier regard sans amour ni haine ; le regard d'une Justice impartiale qui ne fait qu'énoncer une vérité gênante.
C'est ta seule volonté.
Elle sort de la chambre, à demi-nue. Sans regarder en arrière.
Ton passage dans les limbes n'a pas été sans séquelles... Tu mourras si tu restes trop longtemps dans ce monde. Je prépare ton retour à Clow, viens. N'oublie pas l'autre contrat que tu as signé, pour la plume que je t'ai donnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Mar 8 Juil - 0:49

Yukito resta un moment dans la chambre les poing fermé tout en assayant de se changer les idée en finissant de s'habiller de sa tunique et ses chausure. Il venait de sentir en lui une puissance magique térrible .... quelque chose d'inabituel. La plume de sakura qui uni au lien de clow venait de lui transmettre tout ces pouvoir et de liberer ces pouvoir qui était clo. Dans un élant de rage Yukitoreferma les poing et quand la force ces pouvoir imerga comme un monstre libérer dirant les milion d'anner cela fit vibrer même le lien interdimenssionel qui unissais ce mnonde au autre. * Mon dieu * Il Trouvit Yûko non loin de la terrace *alors c'est pour cela qu'elle et Reed Clow on sceller mes pouvoir. il aurrait pu faire du mal ... bien plus de mal qu'un coeur brisé *

- Allez finissons en un bonne fois pour toute Yûko. Brisons les dernier lien qui existe entre nos 2 etre et cela jusqu'a la mort. Pour une fois je n'écoutera pas les penser de clow ..... Détachons les 2 corde qui ont été tisser au travers de la destiner et de l'humaniter et renvoie moi d'ou je vien ... aui moin la bas je pourrais aider l'humaniter a ma façon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Mer 9 Juil - 21:33

Tu as raison.
Elle sourit ; sans expliquer pourquoi : Yukito ne serait pas en mesure de comprendre.
*Je suis tellement heureuse de t'écœurer à ce point... Au lieu de te recroqueviller pitoyablement sur ton sort, tu as choisi de m'imputer la responsabilité de tes propres erreurs. Tu devrais survivre à ton chagrin, ainsi. Si me faire haïr de toi est le seul moyen de te refaire aller de l'avant, il n'y a pas à hésiter.*
Ils sortent dans la corps dans un silence absolu ; non pas qu'il soit pesant. C'est juste qu'ils ont déjà dit l'essentiel et qu'ils n'ont plus le cœur au radotage. Tout recommence ; Yuko sur l'estrade ; Yukito au centre de la cour... Elle sent cette fois son désir de partir au plus vite, de l'oublier. C'est insupportable, ce sentiment : à la fois hurler pour rester à ses côtés et trépigner d'impatience à l'idée qu'il disparaisse de sa vie... Tellement pathétique. Tellement beau.
Le transfert dans ta dimension approche... Si tu as une sortie théâtrale à faire, c'est maintenant ou jamais. Je te laisse le privilège du dernier mot. Pour ce qui est de moi... Je te dirai quelque chose qui pourrait t'aider à supporter le souvenir de tout cela, plus tard... Tu as refusé d'entendre mes justifications secrètes ; je ne les énoncerai donc pas. Tous au plus y ferai-je allusion...
*Je voudrais lui révéler tout ça pour m'en débarrasser... Par pour son bien. Oui. Il y a plus de justice à ce que je garde ça sur la conscience en permanence... Comme châtiment de ce que j'ai fait.*
Dis-toi que si tu as souffert tout ça... C'est parce que j'ai péché. De la même façon que pèche Fei Wang. Ta stupidité respective n'est pas seule en cause.
Ses bras s'étendent, prêts à ouvrir le passage.
Ne pense néanmoins à avoir l'audace de m'oublier. Tu ne peux pas dénouer les liens... Ce sont eux qui t'enserrent et t'étranglent. N'inverse pas les rôles...
*Voilà ma place ; celles qui exaucent des vœux n'y ont pas droit... Aujourd'hui encore, j'ai été remise à ma place. Je n'ai pas à avoir de rêve...*
... Et ne fais pas la même erreur que moi. Sinon, tu briseras le coeur d'un autre à un tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Grand Prêtre
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 25
Origine : (Pays de départ) : Pays De Clow
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Mer 9 Juil - 22:41

Yukito revela les yeux et détendit ces poing fermement serrer. Après tout l'amour est un sentiment incondisionnel et sentie sont coeur devenir léger comme l'air ... comme si un sort lui avait été jeter pour qu'il l'aime elle. Yukito pris la parole en disparaissant comme si ces mot était les dernier et cela sur un ton encore plus neutre que Yûko.

- L'amour, la vie et la mort .... après tout tu sais que toute c'est chose ne veulle rien dire. ....... Le plus important c'est ce que nous en fesons et peux importe le chemin pris il mène tous au même endroit. a celui de la HAINE. alors pourquoi pas pour une fois faire en sorte de briser si on ne peux pas le lien néamoin briser ce chemin de malheur. * Je ne ressent n'y haine n'y amour dans mon coeur peux etre était-ce vraiment un sort * Alors Yûko voici mes 5 dernier mots que je vais t'adresser de cette dimension ... Que signifit c'est mots pour toi et ne me donne aucunne réponce ne fait qui pencer: Vie, Mort, Destin, Amour, Pouvoir

Sur ces dernier mot Yukito disparut laissant dans les pencer de Yûko les 5 mots indéfinit qu'elle lui avaiyt jadis fait copier 100 000 fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûko Ichihara
Sorcière des dimensions
avatar

Nombre de messages : 29
Origine : (Pays de départ) : Japon, notre monde
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   Mer 9 Juil - 23:28

Elle resta longtemps, coupée de sa propre réalité, sans conscience même de son récent départ. Elle ne savait pas s'il parviendrait à entendre, malgré ses efforts, ses pensées au travers des passages entre les dimensions.
* L'homme traite les choses qu'il ne possède pas encore comme des proies ingrates qui doivent se plier à son bon vouloir... Jamais il ne pense à les remercier. Aurait-il jamais pris connaissance de ces choses, encore moins voulu les posséder, sans la frustration puis l'assouvissement de ses précédentes envies, sans l'expérience et les découvertes inattendues qu'il en a tirées ? Sans désir il serait condamné à l'inaction, à l'absence de toute pensée... A la non-vie. *
Désir.
* Quand on parle de ça... Qu'est-ce qui nous pousse à vouloir ces choses ? Tout ce qui est mortel est par nature destiné à disparaître... Si un arbre meurt dans la forêt sans que nul ne le voit, l'arbre a-t-il vraiment existé ? Non. La peur qu'on éprouve à l'idée de ne pas pouvoir contrôler une chose, de quelque manière que ce soit, indéfiniment... La rend singulière, terrifiante. Vraie. Il n'y a pas d'être aimé. Il n'y que le prix qu'on y attache... Prix qui ne peut découler que de la certitude de sa Mort. *
Valeur.
* La mort donne un début et une fin. Cette stabilité nécessaire à la conscience a un prix : les limites de l'action limitée par le temps. Tout homme n'est destiné qu'à faire certaines choses dans un certain ordre, sans même son vouloir, puisque tout ce qu'il fait est pré-déterminé par l'action passée d'autres hommes, eux-mêmes manipulés par d'autres. Mais son monde n'existe que dans les limites de sa propre ambition : qu'il veuille nier son destin, il se verra comme libre, et agira comme tel. Le Destin n'est pas un ennemi à abattre ; c'est une peccadille infantile à ignorer par nécessité. Qui essaye de le manipuler directement et de le connaître finira forcément sous son emprise. *
Néant.
* Ma puissance de vision du monde n'a qu'une limite : celle de la conscience d'autrui. De l'ignorance de ce qui se passe dans la tête de l'autre découle le mystère. Donc l'adoration. Respecter, plus encore aimer, revient à lui concéder une place égale à la notre dans ce que nous appelons notre petit monde, que nous sommes pourtant censés gérer seuls. Qui aime crie donc son impuissance. *
Aveu.
* Ainsi , qui sait ce que donnerais les rois pour conquérir leurs propres royaumes ? Celui qui n'a plus d'objectif à assouvir ne peut plus, pour vivre, qu'en chercher désespérément d'autre. Tout vaut mieux que la non-vie... Toute jouissance de quelque chose qu'on possède et contrôle déjà entièrement... N'est que régression et marasme. *
Dépit.
Puis enfin elle s'était levée ; elle était morte ; mais pourtant il faudrait bien continuer à vivre. Comme toujours. Tout homme au travers de sa vie meurt et renaît ainsi des milliers de fois à mesure que s'accumulent ses inévitables pertes, au point de ne plus avoir conscience de ses victoires sur le trépas. Yuko n'était pas de ce genre. Bientôt elle serait de retour à la maison. Bientôt tout recommencerait ; Watanuki la houspillant, elle le brutalisant, Mokona taquinant le tout, Shaolan et les autres à implorer son aide... Sous d'autres formes, tout celà continuerait jusqu'à la dernière mort, la plus négligeable et imméritante de souci de toutes : la mort physique. Mais un jour, fatalement, elle douterait, un instant peut-être, une éternité plus probablement. Watanuki la regarderait, perplexe, et, avec son appréhension, commune, demanderait :
Tu as... Une goutte de saké sur la joue, Yuko.
Elle ne tremblerait pas.
C'est un larme, Watanuki...
Elle ne nierait pas la réalité.
Juste une larme.


FIN DU TOPIC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdu dans l'espace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu dans l'espace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SPOILER] Perdus dans l'espace
» Perdu dans ses pensées
» Star Wars Combat dans l'espace ...
» [JEU] CESTOS : Combat de billes dans l'espace en multijoueur [Gratuit]
» Perdu dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsubasa Reservoir Chronicle RPG :: Coin RPG :: Japon Moderne :: Chez Yûko-
Sauter vers: