Tsubasa Reservoir Chronicle RPG

C'est un forum Tsubasa Chronicle, où les membres peuvent faire du RPG à l'infinit ...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Apiaru, alias Pi-chan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apiaru

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Apiaru, alias Pi-chan   Mer 18 Mar - 23:09

...Sakura, Shaolan et leurs deux nouveaux compagnons se sentirent aspirés vers la bouche de la boule de poil blanche.

- Hé !

Dans un même élan, ils se retournèrent vers la sorcière des dimensions, qui leur transmit son dernier message avant qu'ils ne disparaissent.

- Je vous envoie dans un monde où vous trouverez une alliée précieuse ! Tâchez d'en prendre soin ! leur cria-t-elle en riant à moitié.

C'est avec un très mauvais pressentiment que Kurogane ouvrit les yeux dans le monde où ils avaient été envoyés.
Et aussi avec la sensation d'un truc chaud collé contre lui.

- Aaaaaargh !

N'osant pas bouger, suffoquant de gène, et de rage, Kurogane pestait contre l'étrange créature assise sur lui.

Oui, c'était une bien étrange créature que cette jeune fille, par ailleurs fort ravissante, qui ne devait pas avoir plus de seize ans et qui était confortablement affalée sur lui, en train de parler avec Mokona, sa tête à quelque centimètres de celle, écarlate, de son support.

- Bonjour ! attaqua la grande bringue avec un sourire de gosse.
- Bonjour, répondit courtoisement la demoiselle, un drôle de sourire sur les lèvres.

Notre fier ninja, dans un élan de fierté mal placée, se leva fièrement, faisant tomber la jeune fille, puis la fixa de son regard fier et rouge, dans lequel on pouvait fièrement lire que fier ou pas, il ne se ferait jamais dompter par une femme, et qu'il ne lui servirait jamais de fière carpette [Mokona: Quelle fierté, Kurogane !] !

Fye s'empressa de voler au secours de la jolie inconnue, et l'aida galament à se relever.

- Comment vous appelez-vous, gente damoiselle ? Quel est votre âge ? Et où sommes-nous ?

L'inconnue, qui semblait beaucoup s'amuser de l'empressement de l'homme blond et de ses questions, lui répondit joyeusement.

- Je me nomme Apiaru, j'ai seize ans et nous nous trouvons à Aldurian, dans le comté de Chesrester.

Shaolan, bien que subjugé lui aussi par l'étrange apparition, se rappela soudain de sa dulcinée, laquelle dormait blottie dans ses bras, et se dirigea vers Mokona pour lui chuchoter à l'oreille.

- Dis-moi, comment peut-on savoir si il y a une plume de Sakara ici ?
- Quel nom à coucher dehors, maugréa le ninja en même temps.

Apiaru le fixa d'un regard sombre, comme un puit sans fin, dans lequel tourbillonnaient sagesse, folie et désintérêt total de tout. Alors qu'il frissonnait, la vision s'évanouit et elle se retrouva de façon surprenante sur ses épaules.

- Parce que tu trouves que Kurogane c'est mieux, Kuro-yana ? dit-elle en riant toute seule à l'entente du suffixe yana - à croire que ce n'était pas très gentil comme surnom.
- Hé, comment vous savez mon...?!

Ce dernier n'eut pas le temps de finir que l'attention fut détournée par Mokona, qui venait d'ouvrir les yeux en criant d'une voix stridente.

- Comme ça, Mokona fera quand il en sentira une ! Mais il n'y en a pas ici.
- Si j'ai bien compris, il faut trouver cette alliée, finit Fye avec son sourire étrange.

La peluche blanche acquiesca, puis sa bouche s'ouvrit démesurément une fois encore et les aspira dans une autre dimension.
___

- Aoutch !

Le groupe se releva précipitament sous l'oeil clôt d'un Mokona qui gambadait gaiement en chantonnant.

- Shaolan, Kuro-chan, tout va bien ?

Ledit Kuro-chan ne releva même pas le surnom donné par son comparse, tout entier à l'examen de la jeune fille.
La jeune fille ?! Eh oui, étrangement, elle les avait suivi à travers la porte dimensionnelle.

- Ouh, ça secoue, dit-elle pour détourner l'attention de Kurogane qui la fixait d'un air suspicieux. C'est quoi cet animal qui parle ? Jamais vu des commes ça.
- Tiens, elle nous a suivi... Par accident ?
- Ou non ?

Après ces deux mots, le ninja la saisit par le col, faisnt fi de Fye qui essayait de le calmer.

- Qui es-tu ? Que nous veux-tu ?
- Aaaah, Kuro-ai, tu t'emportes trop vite...ce n'est qu'un accident si je vous ai suivi entre les dimensions.
- Ah oui ? Et comment sais-tu ce qui s'est passé ? Comment connais-tu mon nom ? Et je ne suis pas ton amour !
- Oups, démasquée... lança-t-elle, moqueuse, en se posant la main sur la bouche, mimant l'horreur.
- Arrête ta comédie ! Tu l'as fait exprès, n'est-ce pas ?
- Et si c'était elle l'alliée... avança le magicien.
- Hein ?

Kurogane reposa lentement la jeune femme sur le sol, les muscles de son bras se contractant au fur et à mesure qu'il lâcha sa prise sur le col de la tenue de Apiaru. Elle se redressa, s'épousseta, et passa ses bras autour de la tête du jeune homme, se collant contre lui.

- Bingo ! lança-t-elle au blond, avec un regard séducteur en coin. Je suis bien celle dont Yûko vous a parlé !

Elle se serra plus encore contre le ninja, puis posa sa tête rousse sur son épaule pour lui souffler à l'oreille.

- Dis, mon chou, décontracte-toi voyons, tu es tendu de partout...

Fye se mit à rire à gorge déployée, saisissant parfaitement le sous-entendu de la jeune fille. Celui qui en faisait l'objet vérifia même, discrètement, si elle disait la vérité ou pas.
Comme vous vous en doutez, bien sûr que non.
Il ragea en la repoussant brutalement et alla bouder dans son coin.

- Kuro-chan boude ! Kuro-chan boude ! ♪ chantonnèrent les deux imbéciles et la peluche.
___

- Bien, je vais donc me présenter à vous officiellement. Je me nomme Apiaru - ceci dit, c'est un pseudonyme. Vous pouvez m'appeler Api, Apia, Pia, ou encore Pi, ou même autre chose, peu m'importe. Je suis une vieille amie à Yûko, qui m'a demandé de vous suivre pour vous aider.
- Je peux t'appeler Pi-chan ? demanda ingénument le magicien.
- Bien sûr, Fye.
___

Elle fit un signe à Mokona et s'éloigna du groupe. Lorsqu'elle estima en être suffisament éloignée, la bestiole fit apparaitre une fenètre interdimensionnelle. La sorcière des dimensions y apparut.

- Athéis, ton nouvel aspect est ravissant.
- Merci, Arctia.
- Dis-moi, tout se passe bien avec les deux grandes perches ?
- Ils sont...appétissants.
- Je te l'ai déjà dit, pas touche. Je vois que tu n'as pas changé de régime.
- Ne t'en fais pas, je me retiendrais. Du moins, j'essaierais.
Mais mis à part ça, ils sont tous les deux beaux, et je sens qu'avec leurs caractères diamétralement opposés, le voyage va être amusant...mouvementé.
- Tu tiens vraiment à y toucher de ce côté-là aussi ?
- Je verrai... Merci, en tout cas. Le temps passe et tu ne m'as toujours pas quitté.
- Athéis, je me moque bien de ta nature. Je savoure ton caractère.
- Et il viendra un temps où je devrai payer ce que je te dois, n'est-ce pas ?
- N'hésite pas à attendre, les intérêts n'en seront que plus grands.
- Renarde.
- Et c'est toi qui me dis ça, Goupil ?
- Aha... Bon, je dois te laisser. Kuro-ai se méfie de moi.
- Ah ah ah ! Joli surnom.
- A plus tard, Arctia.
- Tu passeras donc ?
- Je m'y manquerai pas. Veille bien sur lui.
- Comme toujours. Puisque tu me payeras pour ça. Un jour.

Après ce singulier échange, la mystérieuse jeune femme soupira et se laissa tomber sur le sol, comme accablée. Après quelques secondes, le visage masqué par ses cheveux, elle se mit à rire, d'un rire effrayant par les émotions qui y étaient contenues. Puis les soubresaut de triste joie de ses épaules se muèrent en sanglots.

A quelques mètres de là, Kurogane s'adossa à l'arbre, la surveillant, sans comprendre les raisons de son état. Puis il s'avança vers elle.
___

- ...J'ai donc fait des dessins ! Kurogane et Shaolan sont Gros toutou et Petit toutou... rit Fye sans prêter attention à son ami qui devenait de plus en plus rouge. Tout rouge en colère. Et moi et Sakura sommes Gros matou et Petit minou !
- Et moi ? questionna Apiaru.
- Toi, tu es la renarde !
___

Soudain, Apiaru, son visage d'un pâleur extrème, cessa de parler de son dragon fly, le Goupil, et se mit à trembler.

- Hiroki... murmura-t-elle d'une voix blanche.
- Hein ? réagit Fye.

Mais la jeune fille ne l'entendit pas, et se jeta sur un jeune homme d'une grande beauté, au teint doré, aux boucles blond vénitien et aux grands yeux noirs emplis de stupeur, à ce moment présent.
Elle enserra de ses bras sa taille souple et enfouit son visage dans le creux de son cou, en tremblant davantage encore.

- Hiroki... gémit-elle d'une voix chargée de tristesse, de désir et transportée de joie tout à la fois. Hiroki !
- Pardon ? Comment connaissez-vous mon nom ?
- Oh !

Elle défit son étreinte et recula d'un bond, les yeux humides et désemparés.

- Ex...excusez-moi, bégaya-t-elle, je vous ai confondu avec quelqu'un d'autre...

Elle s'enfuit rapidement avec un air terriblement triste, alors que quelques larmes coulaient sur ses joues et prenaient leur envol pour atterrir sur Fye et Kurogane, situés juste à côté d'elle. Seul le ninja s'en rendit compte, et essuya sa joue pour regarder le dos de sa main avec une expression indéchiffrable.
___
Ce texte est en suspension indéfinie =D Des fois que je voudrais rajouter un autre souvenir.

Nom: //
Prénom: //
Surnom: Pour l'instant, Apiaru.
Âge: Elle a l'air d'avoir seize ans.
Sexe: Féminin.
Espèce: //
Groupe sanguin: //
Anniversaire: Elle dit être née le 16 mars (Poissons), ou le 12 mai (Taureau), on ne sait pas trop avec elle.
La chose à laquelle elle tient le plus: Nous n'en savons rien. mais le fait qu'elle ait été si émue en reconnaissant ce fameux Hiroki nous donne une indication. Ce jeune homme ainsi que la chose mystérieuse que Yûko garde pour elle, qui sont peut-être liés, semblent être ce à quoi elle tient le plus. Semblent.

Caractère: C'est une petite peste. En tout cas avec Kurogane, qu'elle prend un malin plaisir à asticoter sans arrêt.
En fat, il semble ressortir clairement dans son attitude, à la fois avec Fye et Kurogane, même si elle est très différente pour l'un et l'autre, qu'elle est profondément amoureuse de chacun d'eux. Mais peut-on se fier aux apparences, lorsqu'on voyage à ses côtés ?
Elle est sans cesse joyeuse. Aussi souriante que Mokona et Fye, elle dissimule sous son rire au moins autant de regrets, de remords et de chagrin que ce dernier. Mais elle fait tout pour ne pas le laisser voir, et y réussit. Enfin, y réussit...malgré tout, Fye partage le même secret, et il lui est facile de percevoir la blessure sous l'armure. Quant à Kurogane, mystérieusement, il est le seul dont elle ne parvient jamais à sentir sa présence lors de ses moments de laisser-aller, et il voit bien sa peine, même si il n'en mesure ni la grandeur, ni la cause.
Il lui arrive souvent, cependant qu'elle essaie désespérément de n'inquiéter personne, de quitter ses airs exubérants pour se retrouver, souvent en se cachant du regard des autres, avec une profonde tristesse, une non moins grande mélancolie et de la nostalgie peints sur son visage.
Mais lorsqu'elle est avec le groupe, elle ne quitte pas un instant son air extatique, affiché comme une lanterne sur sn visage de renarde. Et il se peut que par moments, son faux sourire devienne légèrement plus vrai, même si elle a oublié comment sourire vraiment.
A part ça, elle aime beaucoup la confiture, tout ce qui est sucré, ainsi que la viande. A part ça, elle aime tout, mais c'est vraiment ça qu'elle préfère.
Elle aime beaucoup l'alcool, et sait comment en fabriquer de toutes sortes. Elle possède une résistance à l'alcool impressionnante, mais fait semblant de ne pas le tenir du tout, pour pouvoir câliner Kurogane et lui dire son amour sans craindre les conséquences. De plus, elle sait qu'il s'énerve moins facilement contre des personnes bourrées.
Au même niveau, elle n'a rien à craindre de Fye, car elle sait pertinement que si elle lui révélait ses sentiments, il y aurait une chance pour qu'ils soient partagés, et de plus, si ce n'était pas le cas, rien ne changerait entre eux. A part qu'il se soucierait encore plus d'elle.

Histoire: Elle est très mystérieuse, et seuls ses compagnons ont une chance de pouvoir décrypter petit à petit quelques bribes de sa vie. Les seules choses que nous savons, c'est qu'elle est très amie avec Yûko, qu'elle nomme Arctia (essayez de trouver d'où ça vient), et avec qui elle est liée par un voeu, apparement très coûteux, qui l'appelle elle par vraisemblablement un ancien nom, Athéis. Elle est énormément attachée à quelqu'un qui s'appelle Hiroki, et qui a peut-être un rapport avec le contrat passé avec la sorcière des dimensions. Elle n'est pas humaine, et est avec Shaolan et ses compagnons pour une bonne raison, sa présence lui a été demandée par Yûko, et elle sert peut-être à rembourser une partie de sa dette. Néanmoins, elle a une nature étrange et Yûko l'a interdit de...faire quelque chose à Fye et Kurogane, mais nous ignorons quoi. Elle est apparue dans le premier monde que Shaolan et ses amis ont visité, Aldurian, mais rien ne prouve que ce soit son monde d'origine, surtout qu'elle semble avoir le pouvoir de se dédoubler et de voyager entre les mondes. Un de ses doubles, qui partage donc avec elle son cerveau, ses connaissances, etc, c'est donc vraiment une personne en deux, vit dans le monde de Yûko, et vient d'emménager près de chez elle. Elle va à la même école que Watanuki et ses amis, même si elle n'a rien à y faire. Cependant, elle disparait parfois pendant très longtemps et ses visites sont brèves, en général. Il se peut qu'elle soit dans ce monde pour tout à fait autre chose qu'informer Yûko.

Apparence physique: Sous son apparence actuelle, cette mystérieuse personne est dotée d'une beauté juvénile éclatante et dans son allure, elle a tout d'un renard. Son visage rond s'affine au fur et à mesure vers son menton légèrement pointu. Ses grands yeux en amande sont d'une teinte extraordinaire, un mélange de bleu et de violet lumineux, éblouissant. Sa chevelure attachée en chignon sur la nuque est d'une teinte fauve aux reflets flamboyant, superbe, et faisant ressortir son visage au teint de lys et de rose. Ses lèvres sont fines et ourlées, sa bouche aussi petite que son nez parfait. Elle est assez petite mais avec une silhouette bien découplée, un corps splendide à la taille magnifiquement tournée et aux jambes longues et galbées de la plus belle façon. Si elle sait se faire discrète, elle rayonne tout de même en permanence et tous les regards se retournent sur cette enfant ravissante.

Quant à Sahatsu, son kudan, c'est l'esprit de la métamorphose, et à chaque apparition, ou réapparition, c'est avec une apparence et des pouvoirs différents qu'il se fait voir.

Autres: Ceux qui veulent des avatars du même style (de dessin ou de création) que le mien, qu'ils le disent, je connais l'artiste (elle est très sympa d'ailleurs), et elle se fera un plaisir de dessiner un portait de votre perso dans n'importe quel style de dessin, pour vous, mais à la façon d'une image de manga, c'est-à-dire en traits encrés en noir et blanc. Le montage avec les couleurs c'est de moi ^^"

Vous même :

Nom: Asari Korumai (pseudonyme d'artiste).
Âge: Je viens d'avoir 16 ans.
Loisirs: Lire, écrire, dessiner, etc.
Autres forums dans lequel vous êtes inscri: Trois autres forums RPG de TRC, en ce moment du moins.
Occupation (étudiant etc ...): Artiste au collège (mais je travaille depuis septembre 2007 pour un journal ^^ sauf que je ne suis pas payée -_-).
Mangas préférés: D.Gray Man, tous les Clamp que je connais (Tokyo Babylon, Chobits, XXX Holic, Sakura Card Captor, Tsubasa reservoir Chronicle, etc), et encore plein d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Apiaru, alias Pi-chan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Kohi-chan, alias Choco-chan
» P-CHAN (Ryôga)
» Chan IRC : Souls-Team (Quizz Dates, Lots etc...)
» Titi-Chan de retour
» Galerie de Emy-chan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsubasa Reservoir Chronicle RPG :: Hors RPG :: Présentations-
Sauter vers: